Produits bio de proximité
Distribution le mardi de 18h à 18h45 
11 bd de Saïgon – Quartier Saint-Loup – 13010 Marseille

Association Loi de 1901 

Accueil > Panier les Bruyères > Notre association St-Loup les Bruyères

Notre association St-Loup les Bruyères

Création de l’association

L’association a été créée le 25 mars 2006, sous la dénomination de : « Amap Saint-Loup Les Bruyères ».
Les premiers contrats ont démarré en avril 2006. Le choix du nom vient de ce que les premiers adhérents habitaient majoritairement Saint-Loup, notamment à proximité du Parc des Bruyères.
Dès le début l’association a travaillé avec la famille Péré, maraîchers à Saint-Gilles (entre Arles et Nîmes), avec qui un contact avait été établi par l’intermédiaire de Monique Diano, future coprésidente des Paniers Marseillais, présente alors comme représentante des Amap à la réunion constitutive de l’association.

La famille Péré avait dans le passé travaillé principalement en monoculture de fraises, mais avait ensuite choisi par conviction de se reconvertir en agriculture biologique diversifiée dans le cadre d’une Amap, puis, à partir de 2007, auprès des Paniers Marseillais (Pama).

Grande serre à Saint-Gilles - JPEG - 184.4 ko
Grande serre à Saint-Gilles
© Panier les Bruyères

Une histoire commune avec « nos » maraîchers

Dès le début ce fut une question de volonté, de courage et d’implication bénévole de la part de quelques personnes malgré l’absence de moyens : réunion de constitution dans un garage, premières distributions dans une cour privée, en apportant table, nappe et chaises, plus des bâches en cas de pluie... Une petite dizaine de familles ont tenu l’association à bout de bras malgré toutes les difficultés, dont celle du lieu de livraison qui connut plusieurs rebondissements ainsi que l’onéreuse question de la location d’une camionnette pour les livraisons : il fallait y croire et le vouloir pour durer. L’association d’aujourd’hui doit beaucoup, beaucoup, aux familles pionnières rassemblées autour d’Annick, Monique, Robert et beaucoup d’autres. Pardon pour ceux que nous ne citons pas, ce serait trop long, et merci à tous.

De leur côté Loïc, Jean-René Péré, Djamila, Mathieu Péré et toute l’équipe de Saint-Gilles, qui avaient connu le pire, ont redémarré leur exploitation d’abord avec notre seul panier de quartier. Des bras, du courage, de l’intelligence, de la conviction, de l’engagement, c’est tout ce qu’ils possédaient. C’est donc une histoire commune et une histoire forte entre eux et nous.

Une histoire où des consommateurs solidaires aident à bâtir un poulailler, où les mêmes personnes toujours se retrouvent à distribuer, chaque semaine, avec le maraîcher, à diffuser, chaque semaine, un petit journal d’explications, à convaincre les uns et les autres, à finir enfin par regrouper les commandes… rien n’était acquis. L’entr’aide ne fut pas un vain mot entre la famille Péré et notre association. Une histoire où l’on se retrouve à Saint-Gilles, chaque année, pour manger ensemble et retrouver des tonnes d’énergie par le miracle de la convivialité. La terre dure de Saint-Gilles s’en souvient sûrement : sa richesse et sa vitalité sont préservées parce que des choix naturels et humains ont été assumés.

De 35 paniers au départ l’association est montée jusqu’à 70 paniers, parmi lesquels les premiers demi-paniers. Il fallait s’organiser toujours mieux, discuter, mais aussi interroger, réfléchir, sonder, peser, comparer, corriger, améliorer. Les belles histoires commencent toujours ainsi avec une part de tâtonnements, de fortes bonnes volontés et en même temps un environnement qui n’est pas forcément propice, qu’il s’agisse du climat économique ou du climat tout court. Souvent ça part dans tous les sens, le noyau du début s’épuise, mais il ne s’effondre pas.

Et l’association tient bon.

Montage d’une serre à Saint-Gilles - JPEG - 282.9 ko
Montage d’une serre à Saint-Gilles
© Panier les Bruyères
Structure métallique en voie de finition (St-Gilles) - JPEG - 292.6 ko
Structure métallique en voie de finition (St-Gilles)
© Panier les Bruyères

Résolument bio

C’est ainsi que par déclaration à la Préfecture des Bouches-du-Rhône, le 5 mars 2009, notre association devient : « Paniers Paysans Saint-Loup Les Bruyères » (JO du 14/03/2009).
Cette évolution marque le double choix d’une agriculture résolument bio et de l’affiliation ferme aux Paniers Marseillais.

La voie est tracée, mais l’acquis d’aujourd’hui fut d’abord un pari.
Dans le cadre des Paniers Marseillais, l’objet de l’association devient triple :

  • regrouper des consommateurs désireux de s’impliquer dans l’économie solidaire,
  • soutenir une agriculture paysanne de proximité socialement équitable et écologiquement saine,
  • recréer un lien social entre le monde urbain et le monde rural.

Aujourd’hui, depuis notre assemblée générale du mardi 15 octobre 2013, notre association s’appelle « Panier Saint-Loup les Bruyères ».

Respect solidaire de la terre et de la nature - JPEG - 147.5 ko
Respect solidaire de la terre et de la nature
© Panier les Bruyères

Le Panier Saint-Loup les Bruyères adhère à l’association « Les Paniers Marseillais » (PAMA)

Mentions légales - Site construit sous SPIP - dernière mise à jour 17-12-2017